CR de la Chambérienne Chartreuse du 29 juillet 2017...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CR de la Chambérienne Chartreuse du 29 juillet 2017...

Message par Le Bulgare le Mar 15 Aoû - 20:16

Samedi 29 juillet – Cyclosportive Chambérienne Chartreuse
Les 2 Chambériennes de ce week end doivent sonner la fin du bloc principal de ma saison, 9 cyclosportives en 5 semaines et l’occasion de marquer un maximum de points au Challenge ROTOR, le challenge national des cyclosportives, dont la finale aura lieu le dimanche 27 aout pour la Scott Cimes du Lac d’Annecy à Saint Jorioz en Haute Savoie.
Après l’enchainement Tour de l’Arvan Villards/Etape du Tour, 2 semaines auparavant, j’ai passé une petite semaine en famille à Briançon pour ce reposer un peu et profiter de toute ma petite tribu !
3 sorties de vélo viendront agrémenter ces vacances avec Le col du Granon, la Haute Vallée de la Clarée et une montée aux Chalets de Laval au dessus de Névache et enfin le Lautaret et Galibier.
Puis ce fut le retour au boulot, où le bénéfice des vacances s’est envolé très rapidement compte tenu du volume de travail qui se présentait. Tant et si bien que je n’ai pu m’entrainer cette semaine précédent ce week end chambérien, si ce n’est 2 petites séances de home trainer et une accumulation de grosses fatigues avec des journées de 11H30 de taf !
Mais bref, ce n’est que du loisir, comparé à ce que d’autres subissent.
Samedi matin un départ 5H du mat pour rejoindre Chambéry et le départ de la 1ère manche en Chartreuse. Déjà 48H avant, les organisateurs avaient modifié le parcours initialement de 135km et 3200m D+ en le ramenant à 125km avec un dénivelé équivalent mais sans le col du Coq. Mais en arrivant pour retirer mon dossard, nouvelle info de dernière minute :  nouveau raccourcissement du parcours qui passe à 100km avec un modification complète du parcours avec 3 ascensions du col du Granier ! En fin à l’arrivée j’aurais 85kms et 2200m D+.


En 1ère ligne à côté du futur vainqueur et leader du Challenge Rotor, Stéphane COGNET (maillot bleu Rotor)
Brieffing sur la ligne de départ... avec Stéphane Cognet



Départ fictif jusqu’à la sortie de Chambéry puis les fauves sont lachés. Pas mal de coureurs FFC se bagarent en tête dès le départ réel donné. Je suis directement à fond, déjà que dans le « fictif » çà roulait fort. Très vite je comprends que les sensations ne sont pas bonnes, je dois gérer et sauver les meubles. Le 1er Granier se fera en  moulinette comme d’habitude cette saison, mais je dois me concentrer sur mon pédalage pour ne pas perdre trop de temps. Mes compagnons habituels, concurrents, qui tantôt sont devant moi, tantôt derrière, sont aujourd’hui bien devant. Je m’accroche à la pensée de marquer un bon nombre de points étant pas mal classé au classement général du Challenge Rotor aussi bien au scratch qu’en catégorie.
J’avais, dans ma jeunesse, déjà grimpé le col du Granier, mais j’avoue je n’en avais aucun souvenir. J’ai trouvé cette 1ère ascension dure avec des passages à 11% et un long passage de 6/7km autour de 8/9%. Autant dire qe j’en ai ch.. !
Au sommet on basculera sur la droite direction Chambéry, dans une descente qui me rappellera mes fabuleuses qualités de pilotages… une vraie quiche ! Bref j’arrive quand même en bas et essaye de revenir sur les gars qui m’ont passé comme une balle. J’y parviendrai peu avant la 2è ascension du Granier, du même côté que l’ascension précédente. L’avantage de l’avoir grimpé une première fois, permet de mieux gérer son effort. Malgré le peu de sensations, j’essaie de m’appliquer à garder ma cadence de pédalage qui me fera sauver les meubles au fur et à mesure que les kms défilent. Je me surprends à revenir sur des gars qui commencent à coincer.
Au sommet de cette 2è ascension nous plongeons dans une longue descente assez grisante, peu technique, ce qui me va bien, en direction de St Pierre d’Entremont où nous bifurquons à droite sur une toute petite route avec un bon gros talus pour aller nous faire chercher l’autre côté du viollage et faire demi tour pour remonter une3e fois le Granier du côté où nous venons de le descendre.
Les cannes sont dures, même si la pente n’est pas terrible autour de 5/6/7%, je dois gérer l’énergie qu’il me reste. Puis soudain quelques gouttes. Il est vrai que le plafond est assez bas. J’espère simplement que la longue descente ne sera pas mouillée. C’est en jetant mes dernières cartouches sur la fin d’ascension que je franchirai le sommet et entamerai une descente longue mais prudente. Heureusement les gouttes ont cessé. Un peu plus bas je reprendrai la pluie pas trop méchamment, mais je devrai laisser partir quelques gars pour ne pas prendre de risque.
Au final je franchirai la ligne d’arrivée avec seulement 85 bornes au Garmin. Très surpris, je demanderai à d’autres concurrents s’ils avaient bien le même nombre de kms au compteur. C’était bien çà ! Je dois avouer que l’organisation laissait un peu à désirer, cafouillage à certains carrefours, manque de balisages et bénévoles un peu perdus. On est loin des organisations LVO. Ces Chambériennes sont organisées par Chambéry Cyclisme Organisation, bien qu’il ne soit jamais évident d’organiser, je pense que l’on peut faire mieux.
64è classement scratch / 7è classement catégorie
Vu la réduction du parcours, j’avais l’après midi devant moi. Un appel à la maison et le désir trop fort de passer l’aprèm en famille, je pris la décision de rentrer et tant pis pour la fatigue de la route.

Je reviendrai demain matin !
avatar
Le Bulgare

Messages : 997
Points : 1883
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 52
Localisation : guidé par le plaisir, quelque part sur les routes...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum