Du Zoncolan au Moulin de Vaubarlet.....petites réflexions de fin de saison....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du Zoncolan au Moulin de Vaubarlet.....petites réflexions de fin de saison....

Message par Le Bavard le Jeu 2 Oct - 17:17

Avec un peu de retard....mais pour réveiller un peu le forum !

Devant comme Le Monstre me rendre en Haute-Loire en ce dimanche automnal, je choisissais de lui donner rendez-vous pour y aller en vélo. La météo annonçait une journée belle et ensoleillée. sunny
Un léger détail m'avait échappé, petit détail qui deviendra un peu perturbant avant Rochetaillée et franchement gênant sur le plateau de la Barbanche: un fort vent du sud! Heureusement, j'avais laissé mon prolongateur sur mon vélo  bounce (en effet, en septembre, bien qu'émoussé par l'ensemble de la saison, j'essaie toujours de faire quelques grimpées chronométrées mais cette année, lors de ma seule prestation dans ce type d'exercice, j'ai compris que les Dolomites et surtout le Mercantour avait épuisé le reliquat d'énergie que je possédais pale ).
J'arrive pour une fois Wink , je vous l'accorde, pile à l'heure au rendez-vous à l'église de Tarentaise (avant même le 9ème coup de cloche!). Le Monstre est absent. Un peu inquiet (ai-je bien compris l'heure du rendez-vous, heure qui me convenait bien mais qui est bien tardive pour le Monstre ?), je pars à sa rencontre et le croise enfin, celui-ci me rappelant son habituel retard Laughing .(généralement, il est vrai que je suis encore plus en retard). Je lui fais confiance pour le parcours car je n'avais qu'une centaine de kilomètres à faire (j'avais prévu un parcours juste un peu vallonné sur le plateau style Riotord, Dunières, Montfaucon, Tence,....évitant les grosses côtes et que je suis souvent lorsque je pars vers le sud....). Il me proposa plutôt de partir sur St Didier puis Ste Sigolène. Pourquoi pas puisque, même si je prends fréquemment la route de St Didier pour aller à Aurec, le reste du parcours m'est un peu moins familier.
Dès le début, au vu du fort vent de face et malgré la différence de niveau intrinsèque, nous nous relayons (oui, oui vous avez bien lu... Razz ) sur les portions de plats montants ou descendants et même dans la descente du Pont Souvignet Rolling Eyes , Le Monstre bénéficiant de ses cuisses de terrassiers et moi de mon prolongateur...Arrive ensuite St Didier avec une petite côte assez pentue qui me fait prendre conscience de mon véritable état de forme actuel. Heureusement, la descente sinueuse avec un Monstre playmobilesque me laisse le temps de profiter du paysage. Laughing
Traversée un peu longue de Sainte Sigolène (Le Monstre avait d'abord pris la déviation nous emmenant sur Monistrol au lieu de choisir la direction des Villettes passant par le centre). A la sortie de Ste Sigolène, malgré un fort vent de face, la longue ligne droite descendante est avalée très rapidement mains sur le prolongateur sous les encouragements chaleureux d'un cycliste un peu âgé (bien que croisé à haute vitesse, il me semble que son visage et surtout son expression ne m'était pas étrangère...).
Descente sinueuse ensuite dans la charmante vallée de la Dunière jusqu'au Moulin de Vaubarlet où flotte un parfum de nostalgie I love you . En effet, généralement, cette côte se chronomètre dans l'autre sens pour vérifier son état de forme... sunny
Dès le franchissement du pont, et surtout car je me souvenais de la côte de Grazac, j'ai tout de suite compris que la montée serait longue...bien longue.....Le cœur et le souffle était bon mais pas grand chose dans les jambes et la tête plongée dans les rêvasseries lointaines flower . Heureusement, je me réveillais (un peu) pour le le faux plat final pour éviter que le Monstre ne s'impatiente.
Redescente ensuite dans la vallée du Lignon et remontée (terrible) sur Versilhac. Le Zoncolan et la Madonne de Fenestre me semblent à des années-lumières. Pourtant, à cet instant là, je n'ai parcouru qu'une soixantaine de kilomètres... J'en viens à regretter mon parcours moins cassant. Je ne savais pas qu'en un mois, on pouvait prendre un tel coup de vieux....Au village suivant, Le Monstre s'arrête pour remplir ses bidons. J'en profite avec son accord pour prendre un peu d'avance pour vous dire mon état d'extrême fraîcheur. Je n'ai qu'une envie à ce moment là, faire de la bicyclette en regardant le paysage...qui est d'ailleurs toujours aussi magnifique. Dommage de n'avoir pas pris l'appareil photo, cela aurait prétexté un arrêt... Laughing .
Heureusement arrive enfin la longue descente me permettant de me concentrer de nouveau ; un chien traversant et faisant brusquement demi-tour m'obligea à piler  et me fît prendre conscience de ma chance car à une seconde près, je rejoignais le groupe des LFCistes blessés.
En conclusion, une très belle sortie qui m'a bien confirmée que j'étais bien cuit  en cette fin de saison mais que je n'avais pas perdu l'envie de rouler à condition d'être accompagné. bounce cheers

_________________
Qu'il est beau de rêver mais encore plus de réaliser ses rêves
avatar
Le Bavard

Messages : 829
Points : 1251
Date d'inscription : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Zoncolan au Moulin de Vaubarlet.....petites réflexions de fin de saison....

Message par Le Monstre le Dim 5 Oct - 5:28

Je confirme ce beau CR
Le Bavard a pris des relais et je descends comme un Playmobile..... mais ne le dites pas au Playmobile, il trouve cela vexant  Razz
avatar
Le Monstre
Admin

Messages : 885
Points : 1245
Date d'inscription : 04/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://lfcyclosport.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum